Exposition Spectacle Théâtral Déambulatoire, Lézigné, Un Village Pendant La Grande Guerre à Lezigne du 14 au 16 septembre 2018

Du

14 vendredi septembre 2018

au

16 dimanche septembre 2018

20h00

Église De Lézigné (Rue De La Mairie Lézigné)

Plus d'infos sur l'exposition Spectacle Théâtral Déambulatoire, Lézigné, Un Village Pendant La Grande Guerre

Rdv à 20h devant l'église (place Lucien Boré).

Entrée libre - parkings gratuits. (Mise à disposition de véhicules pour les personnes à mobilité réduite).

Spectacle en 5 tableaux, retraçant la vie des Lézignéens durant la Grande Guerre

Ecrit par Alain CHIRON et Erick JASNAULT

Durée 2h env.

Le spectacle est une création qui s'appuie sur des faits et des familles ayant réellement existé. Il s'agit donc de tenter une reconstitution/évocation de la vie du village en 5 tableaux scénographiés, avec la Guerre en toile de fond, sur les lieux même (en mettant le patrimoine communal en valeur, tout en les utilisant au mieux scéniquement)... programmé pour les 14-15-16 septembre 2018.

Lieux et moments des 5 tableaux :

Prologue : Berthe Mac Kintosh (devant l'église, place Lucien Boré)

- 1/la mobilisation, place Lucien Boré (devant l'église), le 1er août 1914 à 17 h

- 2/ préparation au départ, Grand'rue (la boulangerie), 2 août 1914, en matinée

- 3/ le départ, la gare (sur le lieu même), 3 août 1914

- 4/ la Guerre et les champs, Prairies du Verdelet (théâtre de verdure), fin août 1917

- 5/ la Victoire, cour d'école (salles de classes et mairie), 11 novembre 1918

Epilogue : la fin de la Guerre (cour de l'ancienne école) 11/11/1918-21/09/1920

Il s'agit donc d'un travail d'histoire, et de mémoire... autour du vécu d'un village de l'arrière. Il met en avant la vie des civils, par leurs liens avec les soldats, et avec la Guerre plus généralement. Sont particulièrement évoqués : la mobilisation, les batailles de l'année 17 (Chemin des Dames et Côte 304) et les problématiques de l'arrière, la fin de guerre et l'armistice, la sortie de guerre (prisonniers de guerre et réfugiés notamment), et la reprise de la vie après 1918 (au-delà des souffrances, des blessures, des deuils...).

L'originalité de ce projet réside dans l'écriture d'un spectacle original, écrit à partir des archives municipales, et son association avec un parcours pérenne, sur des panneaux installées dans toute la commune : intérêt patrimonial (faire connaître et revivre le passé), social (réunir les habitants et participer à la cohésion villageoise autour du spectacle) et civique (autour de valeurs de partage, d'échange, et de fraternité). Plus de 70 bénévoles de la commune et des es communes limitrophes sont impliqués dans le projet. De nombreux partenaires associatifs, privés et structures ont rejoint ce projet.